HANDBALL CLUB BELIN-BELIET : site officiel du club de handball de BELIN BELIET - clubeo

UNE VRAIE REUSSITE !

24 juin 2014 - 00:49

LA FETE DE LA MUSIQUE ORGANISEE A BELIET PAR LE CLUB DE HANDBALL DE LA COMMUNE A CONNU UNE FORTE AFFLUENCE.

Depuis des années il n’y avait pas eu de fête de la musique digne de ce nom à Belin Beliet.

Ce n’est maintenant plus le cas.

 

Le  Handball Club de Belin Beliet (HCBB), sous l’impulsion de Laetitia Buttignol, sa Vice-Présidente, a organisé cet évènement de 14h à 3h du matin ce samedi.

Rassemblés autour de la responsable de l’animation du club, ce sont trente bénévoles qui se sont démenés pour  offrir une animation de qualité aux Belinètois, avec l’appui logistique de la commune.

 

Après les Jeux d’Antan de l’après-midi pour les plus jeunes, ce sont plusieurs groupes qui se sont succédés.

Tout d’abord le folklore Landais des Bouheyrins-Bouheyrines, puis les jeunes chanteuses des « Black Angels », les professeurs de l’école de musique de Chalemine, et  une sympathique Bandas à l’heure de l’apéritif.

Comme le reste, l’initiation aux échasses landaises a été un franc succès.

 

A partir de 20h30, début du repas-paëlla, le groupe de chanteurs professionnels « 1+1=EUX » a enchanté tous les convives par la qualité des interprétations du répertoire proposé.

A l’heure du dessert ils ont improvisé un karaoé.

 

Enfin, nos deux jeunes DJ ont proposé une soirée dansante avec un choix de musiques qui a fait se lever les participants car la « piste de danse» à tout de suite été noire de monde !

 

Très satisfaite du déroulement de ce samedi, Laetitia Buttignol  voulait souligner que tous les intervenants de cette journée habitent dans la commune ou à proximité, et on immédiatement répondu présent lorsqu’elle les a sollicités.

 

Pour Patrick Fayada, le Président du HCBB, « Le succès de la journée démontre qu’il y a une vraie demande de la population pour ce genre d’évènement, ou jeunes et anciens peuvent se retrouver et partager de longs moments de convivialité. Près de 300 inscrits au repas, plus de 500 personnes présentes au plus fort de la soirée,  et cela grâce à l’engagement de bénévoles sans qui rien ne serait possible. C’est une superbe leçon de vie et de solidarité à l’heure ou le « chacun pour soi » semble l’emporter de plus en plus. »

 

Le mot de la fin reviens à Pascal Boyrie l’un des piliers du club et qui en réponse à une question sur  son investissement personnel important répondait dimanche au petit matin : « les gens sont repartis contents, c’est ça qui est essentiel ».

 

Commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez régulièrement l'actualité du club par e-mail

OU